Hospitalité et Tradition

Trois générations de la famille Battaglia-Huber sont à votre service, respectueux des traditions et ouverts à la nouveauté.

Cette montagne a donnée le nom à notre hôtel
La famille d'accueil Battaglia-Huber
Brand à l'époque
Alpenhotel Zimba à l'époque
Le lac "Lünsersee" à l'époque
Vieille image de Brand
Alpenhotel Zimba à l'époque en été
Alpenhotel Zimba à l'époque en hiver

Dans les années 20, à la place de l’actuel Alpenhotel Zimba, il y avait seulement une simple auberge. A cette époque, Brand et son voisin le Montafon, étaient déjà connus comme régions de sports d'hiver. L'écrivain américain et bohème, Ernest M. Hemingway a passé deux hivers à quelques kilomètres d'ici. Il appréciait le ski, la cuisine locale, le Schnaps et a écrit entre autres son roman "Fiesta".

La Zimba (2.643 m) – la montagne qui a donné son nom à notre hôtel -, est le sommet le plus connu du Rätikon. Appelée ainsi à cause de sa forme pyramidale et surnommée aussi «Cervin du Vorarlberg». Première ascension de la Zimba en juillet 1847 par le puisatier Anton Neyer de Bludenz.

En 1953, la famille Huber a repris cette construction pittoresque en bois qui, après avoir été transformée au cours des décennies suivantes, selon des adaptations ciblées, est devenue l'actuel hôtel 4 étoiles avec son Zimba-Spa.

Aujourd'hui, 3 générations sont représentées à l'Alpenhotel Zimba: presque tous les jours, mamie Huber, âgée de plus de 90 ans, aide à la cuisine et fait un pain excellent. Walter, le chef sénior, grand connaisseur de la vallée de Brand, organise des randonnées, soirées-infos et  barbecues qui ont lieu aussi dans la cabane romantique de l'hôtel. Sa femme, Nini, veille au bon fonctionnement de l'hôtel, attentive au moindre détail et toujours à l'écoute de ses hôtes.

Après avoir étudié à Innsbruck et en Irlande, Stephanie Battaglia-Huber, leur fille, est retournée à Brand où elle dirige actuellement l'Alpenhotel Zimba. Son mari Antonio, originaire du sud de l'Italie, s'occupe surtout de la partie technique de l'hôtel. Leurs deux fils aiment bien venir à l'hôtel mais ils sont encore un peu trop jeunes pour aider!

En cuisine, c'est Bernhard Huber, le frère de Stephanie qui est aux fourneaux. Lui et sa petite équipe préparent à la perfection les "classiques" de la cuisine régionale et autrichienne. C'est aussi un voyage à travers les grandes cuisines du monde, de l'Italie à la France, que l'on retrouve régulièrement au menu. Un régal pour les yeux et un festival pour les papilles ...

Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. Plus d'informations.